Kyrie Eleison - Les enfants de Satan

Enfants de Dieu, vous voilà adoptés par Satan...
Forum Rpg.

 
Nous sommes en mars 1850...Le temps est plutôt à la pluie du côté de Paris, brumeux pour la Transylvanie et clément en Italie...


Les prédéfinis sont arrivés ! Adoptez-les, ils sont adorables <3

Partagez | 
 

 Death haunts us forever - Kara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kara
Vampire de Transylvanie
avatar
Vampire de Transylvanie


« Le mal, c'est quelque chose de toujours possible. Et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile. »


Une femme reste une femme malgré l immortalité qui hante certaine. Méfiez vous des apparences ...

Récits :
21

Localisation :
Transylvanie



Derrière le masque
Relations positives:
Relations négatives:
Dangerosité:
183/500  (183/500)

MessageSujet: Death haunts us forever - Kara   Sam 7 Avr - 20:27



« Chacun de nous a sa blessure : j’ai la mienne
Toujours vive, elle est là, cette blessure ancienne
Elle est là, sous la lettre au papier jaunissant
Où on peut voir encore des larmes et du sang ! »






Généralités.

Nom : Kara
Âge : 237 ans, morte à l'âge de 20 ans
Date de naissance et de mort : Née le 15 mars 1613 ; morte le 12 août 1633
Race : Vampire
Caste : Enjôleurs
Clan : Transylvanie
Éventuels enfants : Sa marraine Lise, et son cousin Arthur.
Créateur : Sa meilleure amie, Mila décédée.









Récit psychologique.


De la jalousie en grande quantité, en quantité peut être beaucoup trop importante, suffocante. Un sentiment d'infériorité sans précédent, mais aux conséquences graves. La jalousie se trouve partout, même là où il n'y a pas lieu d'en avoir. Le besoin, l'envie pressante d'avoir ce que les autres n'ont pas pour se démarquer. Un besoin grandissant qui doit être satisfait en permanence pour se satisfaire soi-même. Tout cela mêlé avec de la compétitivité. Une âme séductrice qui ne compte pas s'éteindre. Pourquoi être en couple quand le monde vous offre des purs merveilles par milliers? Pourquoi s'en approprier un alors que l'on peut tous se les approprier? Pourquoi réduire sa vie "amoureuse" à une seule personne alors qu'elle peut s'étendre sur des centaines de personnes? Profiter, un mot caractéristique de son état d'esprit. La privation est un mot qui ne fait pas partie de son vocabulaire. Se priver alors que le monde offre tant de chose? Non, inconcevable. Joueuse, manipulatrice, séduisante, charmeuse, un peu trop tactile, ce sont ses principaux défauts, mais personne n'est parfait. La norme parfaite est une chose lassante qui n'intrigue que très peu de personne. La fidélité est une chose que Kara ne connaît pas, sans doute est-ce une qualité qu'il faudrait envisager de lui enseigner. Coquette, son côté féminin est peut être un peu trop envahissant, encombrant. Le rêve, une chose qui trompe souvent les personnes mais qui est si agréable à subir. Rêver, et encore rêver. Un trait qui caractérise parfaitement celle-ci. Idéaliser sa vie, pour ainsi mieux la vivre, pour se créer un confort imaginaire. Une âme assoiffée de découverte, un petit esprit curieux. L'art d'apprendre, une chose peu négligeable et dont Kara prend aisément le temps qui ne lui est désormais plus compté de s'y pencher. L'art, une activé passionnelle, fusionnelle avec son corps. Dessiner, un acte porteur de sens qui exprime les sentiments les plus profonds de soi. Dire qu'elle serait passionnée par ce mouvement serait véridique, mais cet art lui vient tout droit de sa famille, comme une obligation. Enthousiaste pour la moindre idée, elle est qualifiée comme étant une personne rayonnante et attachante.








Récit physique.


Une taille moyenne mais appréciable pour sa facilité à assumer. Des légères formes appréciées pour son charme, une forte poitrine qui ne laisse souvent pas indifférent les hommes, un atout comme les autres pour arriver à ses fins. Un teint pâle, reflétant la lune claire et lumineuse. Des yeux en amandes, de couleurs foncés, créant ainsi un contraste avec sa peau pâle comme la neige de temps à autre. Des cheveux bruns s'accordant avec ses yeux. Ondulés, et de temps à autre attachés, son visage se trouve en position de mise en valeur. Des joues poudrées de rose nacrée, des lèvres douces et sucrées, et une allure esthétique. Portant de longues robes ébouriffées, possédant des accessoires plus attrayants les uns que les autres, s'habiller devient ici tout un art et non une action banale de tous les jours. Elle porte en permanence ses habits reflétant l'époque dans laquelle elle vit. Les ombrelles, un accessoire également apprécié qui vient souvent orner le dessus de sa tête aux allure d'anges. Elle aime aussi porter des bijoux de forte valeur qui montre ainsi ce qu'elle possède, car oui, ne l'oubliait pas, la jalousie la hante. Souvent, une posture élégante et à l'apparence hautaine s'empare d'elle, la mettant ainsi en valeur.








Chroniques d'une vie.


Une naissance normale, pour un être différent. Croyez-vous au destin? Croyez-vous à l'immortalité?
Née de parents aisés, elle fut l'aînée, car oui, elle ne fut pas la seule à naître de cette famille bourgeoise française aux origines grecques, d'où son prénom à l’étymologie étrangère. "Kara, tu seras probablement une fille à l'avenir peu commun" lui répétait-on. Mais que comprendre lorsque nous sommes âgés de seulement quatre ans? Les responsabilités se manifestèrent beaucoup trop tôt, une jeune fille ne pouvait, ne devait pas être confrontée à ce type de situation, et pourtant, le destin l'y avait amené. Du haut de ses quinze ans, elle exerçait déjà une force pressante sur sa sœur Amanda, âgée seulement de quatre ans. Jamais, elle ne la porta dans son cœur, jamais. Vu d'un œil péjoratif, celle-ci était synonyme pour elle d'obstacle au bon déroulement de son enfance. Un état capricieux s'emparait d'elle, révélant ainsi sa jalousie extrême. A sa naissance, l'attention se retrouvait reportée vers elle, seule, le centre du monde, ce qui déplaisait fortement aux goûts de Kara. Être inexistante, invisible, une chose horrible à ressentir. C'est donc, avec une vague de jalousie qu'elle apprit à vivre avec cet obstacle insupportable qu'était Amanda. Pourquoi était-elle venue au monde? Chaque jour un peu plus, naissait en elle un désir de meurtre intense qui ne cessait de l’obséder. La tuer, et ainsi en finir avec ce calvaire, et avoir de nouveau toute l'attention qu'elle méritait. Mais comment procéder? A plusieurs reprises, Kara tentait de la faire perdre dans la forêt ou autre, mais à chaque nouvelle tentative, Amanda se faisait secourir. Les années passaient et aucune solution efficace venait se présenter à elle. La seule option, extérioriser son mal être auprès de sa meilleure amie, qui n'était autre que Mila. Une fille appréciable pour ce qu'elle était, et qui rapidement fit découvrir à Kara la vraie nature qui la possédait. Un démon, une fille de Satan. Lors de cette découverte, étrangement, celle-ci ne ressentait aucune peur, mais au contraire, cela ne ravivait que son désir de meurtre. Mila qui elle aussi ne pouvait apprécier sa sœur, lui proposa de nombreuses fois de l’achever subitement, mais étrangement Kara ne voulait pas, non, car ce qu'elle voulait c'était lui retirer la vie elle même. Le temps s'écoulait comme un flot rapide d'eau, et sa sœur encombrait toujours sa vie, et l’empêchait ainsi de réaliser ses envies.
Puis, lors de l'été 1635, tout bascula, l'aidant ainsi à réaliser l'un de ces rêves. Un soir où la nuit était chaude, des cris de douleurs vinrent troubler la tranquillité de la maison de séjour des deux amies. La transformation fut rapide mais douloureuse, avec des séquelles importantes. Le jour de sa mort, le 12 août durant la nuit. "Fille de Satan tu seras, ton destin ne sera plus comme les autres". Jamais la joie ne l'avait autant submergeait, pour une fois dans sa vie, elle éprouvait de la satisfaction, et c'était sans compter que ses désirs enchaineraient, poursuivraient cette voie.
Peu de temps après, elle retournait à sa demeure d'un pas déterminé avec comme unique but, voir le sang de sa sœur couler sur le parquet. Dès sa première nuit à la demeure familiale, elle se mettait à l'action, ne pouvant contenir davantage ce désir tant étouffé durant des années. En finir, une fois pour toute. Mila lui avait bien apprit comment s'y prendre, elle savait donc comment procéder, planter ses crocs dans son cou, vers la veine et enchaîner pour laisser enfin une dernière goutte de sang.
L'acte commis, un désir immense, voir éternel naissait en elle. Enfin, plus rien ne l'empêcherait d'être la vedette au sein de la famille, non plus rien. Tout semblait se transformer comme elle l'avait présagé. Mais rien de ce qu'elle avait prévu ne se passa. Sa mère débarqua dans la chambre, apercevant ainsi le corps de sa seconde fille vide, et Kara, la bouche en sang. Un cri d'effroi, un hurlement qui aujourd’hui raisonnait encore dans son esprit. Chassée de chez elle à coup de fusil, celle-ci se réfugia en Transylvanie, chez Mila, la seule personne sur qui elle pouvait désormais compter.
Le temps passait et de nouvelles envies s'emparaient de son esprit. Avoir été chassée par sa famille lui restait encore en travers de la gorge. Elle n'acceptait pas cette idée, et avait bien l'intention de leur faire payer d'une façon ou d'une autre. Les tuer auraient été trop simples, il n'y aurait eu aucune souffrance, si ce n'est celle de se vider de son sang. Non, une idée beaucoup plus attrayante commençait à faire son nid dans son esprit. Se rendre à son ancienne demeure, et vampiriser les êtres qui étaient les plus chers aux yeux de ses parents. Ne perdant pas une once de temps, elle s'était alors rendue durant une nuit froide chez eux, et s'était introduite de façon discrète dans la chambre de sa tante Lise, qui dormait profondément en compagnie de son fils Arthur. La vengeance venait de sonner, et alors, ils n'auraient d'autre choix que de vivre avec Satan, ou de les chasser. Cette nuit là fut l'une des nuits dont elle se souvint le plus. Des hurlements étouffés, et une vengeance réalisée pour commettre la destruction du cœur de ceux qui l'avait mise au monde. L'acte réalisé, elle repartit comme elle était venue, assoiffée.
Les années passèrent, et peu à peu, Kara se créait une nouvelle vie, développant ainsi des traits de caractère encore inconnus à son entourage. Elle continuait toujours de rêvasser, et de songer, alors que plus rien ne pourrait venir troubler sa tranquillité, mais une fois de plus, elle s'était trompée. Mila perdit la vie un siècle après la transformation de Kara, détruite par le soleil qui était arrivé beaucoup trop tôt.
La vie s'avérait être beaucoup plus compliquée à partir de maintenant ...








Derrière le clavier.


Afin que vous ne soyez plus un étranger, présentez-vous quelques peu.
Prénom : Marie
Âge : 16 ans
Expérience en Rp : Depuis un an environ
Fréquence de connexion : Je ne suis présente que le week-end, pour la simple raison que je suis à l'internat.
Découverte du forum : Je n'sais pas, je me suis réveillée et je me suis retrouvée ici, étrange .... Nan XDD Grâce aux trois fondatrices pardi <3




Mademoiselle de Flandres




« Chacun de nous a sa blessure : j’ai la mienne
Toujours vive, elle est là, cette blessure ancienne
Elle est là, sous la lettre au papier jaunissant
Où on peut voir encore des larmes et du sang ! »





Mademoiselle Delibaltadakis



Dernière édition par Kara le Sam 26 Mai - 17:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eshiny
Vampire de Transylvanie
avatar
Vampire de Transylvanie


« Et c'est pour cela, maudite chère enfant gâtée, que je suis maintenant couché à tes pieds, cherchant dans toute ta personne le reflet de la redoutable Divinité... »


Maudite chère enfant gâtée.

Récits :
158

Localisation :
Dans mon domaine de Transylvanie, bien entendu !



Derrière le masque
Relations positives:
Relations négatives:
Dangerosité:
428/500  (428/500)

MessageSujet: Re: Death haunts us forever - Kara   Dim 8 Avr - 8:41

Yooohooooooo ! ~Ö~

C'es merveilleux qu'tu sois parmis nous Olympe-chou ! :'D J'en pleurerais !

Enfin bref, l'et's go to modération ! \o/

Alors, niveau généralités, bah c'est tout bon. Les années correspondent bien. Merci d'avoir indiqué la date exacte de naissance et de mort.

Niveau caractère, j'aime beaucoup sa personnalité jalouse, c'est différent des autres personnages !
Donc, c'est bon n_n.

Le physique, c'est bon aussi, tu as précisé si Olympe portait des vêtements de l'époque, etc.

Et histoire, c'est bon aussi ! J'aime aussi l'histoire avec la soeur *O*

Tu gèèères d'être venue Marie-chouuuuuu ! ♥


« Et c'est pour cela, maudite chère enfant gâtée, que je suis maintenant couché à tes pieds, cherchant dans toute ta personne le reflet de la redoutable Divinité, de la fatidique marraine, de la nourrice empoisonneuse de tous les lunatiques. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyrie-eleison.forumactif.pro
Kara
Vampire de Transylvanie
avatar
Vampire de Transylvanie


« Le mal, c'est quelque chose de toujours possible. Et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile. »


Une femme reste une femme malgré l immortalité qui hante certaine. Méfiez vous des apparences ...

Récits :
21

Localisation :
Transylvanie



Derrière le masque
Relations positives:
Relations négatives:
Dangerosité:
183/500  (183/500)

MessageSujet: Re: Death haunts us forever - Kara   Dim 8 Avr - 8:45

Merciiiii <3

J'sens que j'vais bien me plaire ici avec vous <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Astrid
Théâtre des Vampires
avatar
Théâtre des Vampires


"Je pouvais sur mon coup, sentir sa chaude haleine. La peau de ma gorge commençait alors à me picoter... Je pouvais sentir les délicats et frémissants frôlements des lèvres sur ma gorge à la peau délicate, et la dure incision de deux dents aiguisées."




Récits :
72

Localisation :
Au théâtre.



Derrière le masque
Relations positives:
Relations négatives:
Dangerosité:
117/500  (117/500)

MessageSujet: Re: Death haunts us forever - Kara   Dim 8 Avr - 12:08

Bien sûr que tu vas te plaire ici, tu crois quoi ? è_é

BIENVENUUUE

Ta présentation gère *p*




« Chaque note de musique résonne comme un tintement de cloche
et s'écoule telle une eau courante,
bercée de merveilleux souvenirs. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kyrie-eleison.forumactif.pro/
Azraëlle
avatar


"Triste Lune dont le reflet est accessible de tous. Toi Lune grise, tu règne sur ceux-là qui ne voient plus que toi...
Nous ne rêvons plus de rien."



But I shall rule...

Récits :
93

Localisation :
Une certaine scène, dans une certaine Capitale. C'est incertain.



Derrière le masque
Relations positives:
Relations négatives:
Dangerosité:
485/500  (485/500)

MessageSujet: Re: Death haunts us forever - Kara   Dim 8 Avr - 15:54

Bienvenue! ^^

Ta présentation est réellement superbe *O*


Je te tuerai Invité.

Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose
avatar


"L'amour ce nourrit de tout mon cher, car tout lui va si bien ! "




Récits :
41

Localisation :
Transylvanie



Derrière le masque
Relations positives:
Relations négatives:
Dangerosité:
45/500  (45/500)

MessageSujet: Re: Death haunts us forever - Kara   Lun 9 Avr - 0:07

Rooh ! *_*
J'adore le fantôme de l'opéra ! ^^ *sautille*
Bienvenue jolie Olympe, j'aime beaucoup ta présentation aussi :)






" Je compte sur mes doigts puis je te mords. Ce sera toi le chat ..Je t'attrape et te dévore Prends tes jambes à ton cou .
Et cours cours ..Ca ne changera rien du tout car cette fois c'est ton tour mon amour.."




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Death haunts us forever - Kara   

Revenir en haut Aller en bas
 

Death haunts us forever - Kara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [ 40k ] Renegade Militia et death korps of krieg
» Jeu de Rôle sur Death Note
» [40k-Death Guard] Les Oubliés du Terminus Est
» Death Smile II 360 - Subtilités???
» Chroniques des Death Vectors

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kyrie Eleison - Les enfants de Satan :: 
Avant de faire le premier pas
 :: Posts vacants & scénarios :: Galerie des portraits
-